Fay Lilian a grandi à Southland; ses ancêtres avaient émigré au 19ème siècle dans le cadre de la colonisation d'Aotearoa par la Grande Bretagne.  Son mariage bi-culturel lui offre deux filles avec une lignée Māori, faisant grandir son appréciation de Te Ao Māori.

 

Depuis son adolescence Fay étudie plusieurs pratiques spirituelles. En 2008 elle assiste à un séminaire Grandmothers Healing Haka et fait l'expérience du tissage spirituel unique et généreux du travail d'Ojasvin et Waimaania; elle continue ensuite à s'intéresser à leur travail.

 

Formée dans les domaines du travail social, psychodrame, psychothérapie et supervision clinique, Fay établit son propre cabinet de thérapeute.  Elle offre ses talents administratifs à Waka Oranga (Pratiquants Maori Psychothérapie).

 

Elle choisit Rangi Davis, la mère d'Ojasvin, pour être son superviseur culturel, et à travers cette connexion elle assistera en cuisine lors du Tour GMHH en 2016 et puis en qualité de chauffeur lors du Tour 2017 – des expériences bien riches.

 

En mars 2017, Fay est invitée à rejoindre le Bureau de la Fondation GMHH.